Comment enregistrer un Podcast de la maison ?

Que ce soit en période de confinement ou non, il est intéressant de connaitre quelques conseils pour enregistrer de chez soi avec les moyens du bord.

Certains sont déjà habitués à enregistrer de la maison mais d’autres (nous pensons notamment aux professionnels) avaient peut-être l’habitude d’un studio et d’être accompagnés d’un régisseur. Pas de problème, vous allez quand même pouvoir produire un podcast qualitatif, suivez ce guide complet !

Étape 1 : bien choisir sa pièce

Tout d’abord, commencez par bien choisir la pièce où vous allez vous installer. Si l’on vit à plusieurs, on évite peut être les salles où vos enfants / conjoints / colocs risquent de passer (et donc faire du bruit même en faisant des efforts), donc good bye le salon, la cuisine, la salle de jeux des enfants…

Tester la résonance dans vos pièces potentielles: entrez, fermez la pièce, tapez dans vos mains 👏. Le but du jeu est de trouver la pièce où ça résonne le moins. Un indice: c’est souvent les plus petites, celles avec le plus d’objets (pour que le son rebondisse moins sur des murs lisses) et c’est rarement la salle de bain. Donc on finit souvent dans une chambre, un dressing (si on a la chance d’en avoir), un bureau, une pièce fourre-tout…

Étape 2 : son installation

(ou son “setup” comme disent les cool kids)

Dans cette image, on vous a représenté notre recommandation d’installation (alors évidemment le casque de cosmonaute c’est pour le fun hein c’est pas du tout conseillé 😂).
Il faut d’abord que vous vous installiez confortablement avec le ventre et cage thoracique dégagés en vous mettant droit face au micro. C’est le micro qui doit être mis à hauteur de votre bouche, et non vous qui vous tortillez pour atteindre votre micro.

Derrière vous, installez un duvet / couette ou tout type de tissu épais le moins lisse possible. Faites le tenir avec un rack de vêtements, un pied de micro, accrochez le à ce que vous pouvez.
Pourquoi? Parce que le son de votre voix va traverser le micro, se répercuter à ce que vous avez devant vous (ordinateur, mur) pour rebondir derrière vous. Si à ce moment là vous êtes devant un mur lisse, le son va ricocher et revenir sur le micro (créant un micro décalage qui dégrade la qualité du son) alors que le tissu va “absorber” le son.

Enfin, parlez à 6-12cm de votre micro (selon votre type de micro – on vous en parle dans un autre article de l’Ausha académie).
Si vous parlez trop près vous risquez de saturer le son et d’accroître les imperfections comme les bruits de bouches et les “p” et “b”.
Pour ces derniers, il est crucial de vous munir d’un Filtre pop. Pas besoin de casser votre tirelire, vous pouvez même facilement en fabriquer un avec un collant et un peu d’huile de coude. De nombreux tutos existent sur internet !

Enfin, contre certains bruits de bouche qu’on appelle familièrement des “miams”, il faut tout simplement vous prévoir de l’eau à disposition.

Étape 3 : se préparer à enregistrer

Une fois que vous avez ouvert votre logiciel d’enregistrement, n’attaquez pas de suite – minute papillon ! Vos premières minutes d’enregistrement sont dédiées au calage de votre piste de son.

Testez votre voix et veillez à ce qu’elle se trouve entre -12 dbs et -16 dbs (généralement affiché dans tous les logiciels d’enregistrement). Ensuite, commencez par enregistrer 30s de vide pour capter le bruit ambiant. Cet échantillon servira à votre logiciel pour reconnaitre le bruit de fond à retirer.

Voilà, vous êtes prêts à appuyer sur le bouton 🔴 “Record” !

Si vous devez enregistrer à distance avec un invité ou en groupe, nous vous avons rassemblé d’autres précieux conseils.

Lancez votre podcast avec Ausha 🚀

Plus qu’un hébergeur, une seule et unique plateforme avec tous les outils de diffusion, de communication et d’analyse pour votre podcast.


14 jours d’essai • Sans CB • Sans engagement