Thomas Burbidge : « Pour créer une communauté forte, il faut cibler petit »

Success Stories

Thomas Burbidge : « Pour créer une communauté forte, il faut cibler petit »

Depuis 2019, Thomas Burbidge vient en aide aux freelances grâce à son podcast qui enregistre de très nombreuses écoutes par mois.

Date de création

Mai 2019

Type

Interview

Fréquence

Hebdomadaire

Catégorie

Entrepreneuriat

Pourquoi t’es-tu tourné vers le podcast ? Pourquoi pas le blog ou la vidéo ?

J’étais un grand consommateur de podcast depuis de nombreuses années, et je suis tombé amoureux du format audio que je trouve intimiste et où une vraie relation de proximité se créé entre l’auditeur et le créateur. Là où les vidéos sont de plus en plus “travaillées” et l’écrit ne fait pas passer l’entièreté des éléments de communication j’adore l’authenticité du podcast. 

Une vraie conversation, de la vraie écoute, une connexion rare.

Je considère toujours l’épisode de mon podcast comme l’élément pilier de ma communication et je le découpe pour en faire plein de micro contenus qui apportent une valeur ajoutée.

Comment fais-tu pour rendre ton podcast visible ?

Par où commencer… J’ai écrit un immense article sur mon site où je détaille toutes mes stratégies. 

Pour faire court : construire un écosystème de contenus à forte valeur ajoutée pour les personnes que j’ai vraiment envie d’aider, et jouer sur les effets de réseau et de levier pour que les épisodes se propagent par eux-même ensuite.

Quelle est ta stratégie de communication quand un nouvel épisode sort ? 

Ce qu’on crée avec le podcast c’est un actif. C’est du contenu qui peut durer dans le temps et travailler à notre place quand on dort. Une fois qu’on l’a créé une première fois, il y a plein d’autres actifs qu’on peut extraire de ça pour la communication. Et c’est ça que j’essaye de faire : créer un maximum d’actifs qui sont au service du podcast, de mon business que j’ai construit autour et de mon audience. Tout ça donne un écosystème vertueux qui grandit et qui se développe au fur et à mesure. 

Donc je considère toujours l’épisode de mon podcast comme l’élément pilier de ma communication (c’est un format long avec une forte valeur ajoutée) et je le découpe pour en faire plein de micro contenus qui apportent, à leur tour, une valeur ajoutée sur un sujet hyper précis. Ce qui fait qu’un épisode de podcast devient facilement 30 contenus différents.

Comment engages-tu ta communauté autour de ton podcast ?

J’essaye de faire en sorte de sortir du schéma unilatéral et basique “Je suis le podcasteur et je diffuse un message à mes auditeurs”. Je suis convaincu qu’il faille plutôt créer des effets de réseaux entre les auditeurs et faire en sorte que les gens qui consomment mon contenu puissent se rencontrer entre eux et discuter.

J’ai fait des apéros podcast à Paris quand on pouvait encore se réunir ; j’ai fêté l’anniversaire de mon podcast sur Zoom ; je fais des lives sur Instagram … Et c’est quand même hyper fort quand tu créés, au-delà juste des gens qui m’écoutent, une vraie communauté de personnes. Et c’est pour ça qu’il faut cibler petit aussi, pour vraiment créer une connexion avec son audience.

Quelles statistiques suis-tu particulièrement sur Ausha ?

Finalement j’en suis peu, si ce n’est les épisodes les plus écoutés dans le temps pour voir lesquels continuer de pousser et partager, et au contraire ceux que je juge être sous-estimés par mon audience alors que je connais la valeur de leur contenu. 

Je me sers de ça pour ensuite recommuniquer sur certains épisodes en conséquence, avec des messages du genre : “Vous passez à côté d’une pépite !” quand je vois qu’un épisode est moins écouté que les autres alors qu’il était DINGUE.

Comment Ausha t’aide à faire décoller ton podcast ?

Quand j’ai démarré le podcast en 2019, j’étais bien gentil avec des idées, mais clairement j’avançais dans le noir. Deux choses m’ont aidé à faire de mon aspiration de projet une réalité, et ensuite un vrai business pérenne et utile : mon réseau qui s’était déjà lancé sur le format podcast, et Ausha. 

La simplicité de pouvoir se concentrer uniquement sur la création est un luxe dingue de notre génération, et clairement Ausha contribue à cela.

J’essaye de faire en sorte de sortir du schéma unilatéral et basique “Je suis le podcasteur et je diffuse un message à mes auditeurs”.

Quelles fonctionnalités d’Ausha préfères-tu ?

J’utilise régulièrement le player à intégrer sur mon site, c’est plus avantageux pour moi que les écoutes aient lieu sur mon site pour convertir vers mes autres canaux et mes produits ensuite. 

Ce player, je le distribue aussi souvent à mes invités en leur disant : “Voilà ton épisode, tu peux mettre ça sur ton site.” parce que c’est un outil de personnal branding qui est plutôt cool pour eux. En échange, je leur demande d’intégrer un backlink vers la page du podcast sur site. Avec le temps, j’accumule des liens entrants qui soutiennent mon référencement naturel.

Autres Success Stories